Un mariage rock’n roll en France


Jade et Sullivan se sont rencontrés à Sydney. Elle est australienne, Lui français expatrié depuis ses jeunes années. Lorsque Sully demande la main de Jade et « où si oui ? », elle répond d’un souffle : en France ! Elle me confiera par la suite que se marier en France est le top du romantisme pour les australiens. Je comprends alors que notre pays reste très exotique pour eux et apprécie d’autant plus d’avoir été choisi pour couvrir leur mariage. Surtout que nous nous découvrons des points communs avec Sully. Tout d’abord, nous avons le même métier, ensuite Sully est couvert de tatouages et enfin est  fan de motos choppers. Lorsque j’ai été contacté par ce super couple, je me suis dit que le reportage de ce mariage aux tonalités rock’n roll était fait pour moi ! Je vous laisse en juger par vous même dans les images qui suivent.

Un road trip de 23 jours en Norvège à bord de mon van

Nouvelle destination cette fois dans le nord puisque j’ai décidé d’emmener Cheyenne, mon van, en Norvège pour découvrir la beauté des fjords de l’ouest, puis, plus haut, au delà du Cercle Polaire Arctique, de cette magnifique région qu’est le Nordland pour arriver à ma destination finale, les Iles Lofoten.

Au moment de décider de l’endroit où je vais mettre mes roues pour un mois de road trip, je suis à Bordeaux à la base sous marine, squattant face aux bateaux une petite bande de pavés gris. A travers les fenêtres du petit van je vois les mâts qui s’agitent au vent du sud ouest. Je n’ai pas encore décidé. Je sais que j’aimerais visiter les pays nordiques mais j’ai aussi envie de soleil alors la réflexion s’avère plus compliquée qu’il n’y paraît. Et puis l’idée de la Norvège fait finalement son chemin et je me réveille le lendemain convaincu. C’est dans le Nordland que je souhaite aller. Lorsque j’étais môme j’adorais les récits d’aventure comme ceux de Nicolas Vannier sur son traîneau.

Après quelques recherches sur la question, je me procure une carte et commence à décider de mon itinéraire. Je me rends vite compte que je vais passer une grande partie de mon temps à conduire. Mon van roule à une vitesse de moyenne de 70-80km/h. Depuis Bordeaux, 10 000 Kms au total seront nécessaires pour faire l’aller puis le retour. Révision obligatoire avant le départ.

D’abord, rejoindre Paris puisque j’ai un shooting de prévu sur la route, puis la Belgique, traverser les pays-bas, rejoindre Hambourg en Allemagne, puis tracer jusqu’en haut de la pointe du Danemark pour embarquer sur le ferry qui m’emmènera jusqu’au Sud de la Norvège à Kristiansand. De là j’emprunterai la route côtière pour traverser les fjords de l’Ouest, petite escale à Bergen, l’ancienne capitale du pays. A noter qu’il faut prendre une dizaine de ferries pour traverser tous les fjords en remontant le long de la côte Ouest. L’étape suivante très importante pour moi sera de rejoindre le cercle polaire arctique. Ce merveilleux endroit résonne latéralement. J’y ai passé une nuit à -14° dont je me souviendrai certainement toute ma vie. Sans chauffage dans le camion, la seule chose à faire était de me saouler au Jack Daniel’s pour faire passer la pilule. Me réveille le matin, ouf. Suis pas mort. Tiens ! j’ai oublié de fermer la vitre après avoir fumé. Je repars toujours en direction du nord pour atteindre les Iles Lofoten. Cet endroit est incroyable. J’y ai passé la fin de mon voyage. Retour par l’est cette fois, en Suède puis rejoindre Oslo en traversant les épaisses forêts de sapin.

Ce voyage restera un des plus beaux que j’ai vécu.

Article complet avec un passage du contenu de mon carnet de voyage à découvrir sur La mariée aux pieds nus